fbpx

Quel parquet choisir 1/3 – les différents aspects du parquet

background with brown natural wooden desk

Vous vous demandez quel parquet choisir ? Quelles sont les possibilités ? Nous vous présentons ici plusieurs éléments de réflexion dans le choix de votre parquet : 

Taille des lattes

Pour un parquet en lames, le parquet le plus classique, la largeur des planches se situe généralement entre 14 et 22 cm. Esthétiquement, la largeur des planches est primordiale pour avoir le rendu que vous souhaitez. 

parquet en lames

Les lattes plus fines seront particulièrement adaptées pour des pièces de faible superficie, ou pour donner un aspect plus ancien. 

Les lattes plus larges quant à elles sont généralement choisies pour leur effet plus moderne et correspondront à des pièces plus grandes. Par exemple, pour un parquet de 20cm de large, nous conseillerons généralement d’avoir une pièce d’au moins 15m². 

A savoir aussi : plus des lattes sont larges, plus le prix sera élevé.

Motif

Le motif a également sont importance lorsqu’on se demande quel parquet choisir. Outre les parquets en lames, il existe également toute une variété d’autres types de parquet et de motifs : les bâtons rompus présentent ainsi des planches plus courtes et fines, qui sont présentées de la manière suivante, formant ainsi des sortes de flèches sur le sol.

parquet en batons rompus

Les mêmes dimensions de planches sont utilisées pour le parquet à joints perdus, qui reprennent donc la manière de placer d’un parquet classique. La différence étant qu’il est formé avec des planches beaucoup plus courtes et fines. Elles mesurent généralement entre 40 et 150 cm. Même si des formats plus grands proposent 180 voire 200 de long. Et ce pour une largeur entre 5 et 9 généralement, et jusqu’à 14.

parquet en lames

De la même manière, ces lames pourront être utilisées pour un parquet en pointe de Hongrie. Dans ce cas, les bouts de planches sont recoupées pour former une « pointe » avec la planche symétrique. 

parquet en pointe de hongrie

Il existe également d’autres motifs, comme les panneaux de Versailles, le damier… et bien d’autres ! Tout est possible en termes de motif. 

Il existe également les lamelles sur chant, parquet constitué de petites lamelles collées ensemble : une alternative intéressante pour les tout petits budgets. Ce parquet est également très écologique puisqu’on utilise les chutes pour le former. Le bonus : ce type de sol est très résistant, donc idéal pour des zones à fort passage. 

Choix de bois

Lorsqu’on se demande quel parquet choisir, l’aspect esthétique a évidemment une grande place dans la réflexion. Cet aspect est influencé par le nombre de motifs dans le bois. Dans le domaine nous parlons de « choix » de bois pour définir la quantité de motifs / défauts acceptée.

– Le surchoix (ou extra) : La teinte du bois est uniforme, le fil est droit et son parement est sans défauts. Ce choix est souvent rare entre 30 à 40 % plus cher que le choix premier. C’est le choix le plus cher car c’est également le plus uniforme. Nous ne le conseillons donc généralement pas pour des parquets en lames, afin d’éviter un cout trop élevé. Par contre, pour des motifs ou des fines lames, ce choix sera tout à fait adapté pour éviter de surcharger l’œil. Pour des bâtons rompus de petites tailles par exemple, nous conseillerons plutôt un choix extra ou un choix premier, présenté ci-dessous. 

– Le choix premier (ou prime ou prestige) : Choix de bois avec quelques petits nœuds et aucuns aubiers. Les nœuds sont inférieurs à 8mm (2mm s’ils sont groupés). Ce choix reste très homogène même si moins que le choix extra. Il présente l’avantage d’être beaucoup moins cher. Il vous sera donc conseillé si vous souhaitez un bois avec le moins de motifs possible.

– 1 bis (ou rustique A+) :  Si vous souhaitez mettre un parquet à lame plutôt classique, c’est la catégorie que nous vous conseillerons plus volontiers. Celle-ci présente un rapport qualité/prix excellent, avec des motifs qui restent assez discret. Ce choix de bois comprend des nœuds de moins de 10mm, quelques traces d’aubier, et des ronces peu marquées.

– Choix rustique (ou rustique A ou mélange) : Ce choix pourra plaire à ceux qui apprécie l’aspect vivant du bois, ainsi qu’un coté un peu rustique/nature. Moins cher que les choix cités précédemment, il reste plus soft que le choix chablis. Ainsi, il a plutôt un style « vieille demeure », mais pas encore le look « chalet ». Les défauts acceptés sont : nœuds fermés de diamètre 25 mm max., nœuds ouverts de 5 mm max., « pattes de chat », légères décolorations.

– Choix chablis (ou rustique B) : Le choix chablis est généralement celui que l’on appelle le choix « chalet » pour son côté très authentique et rustique. Il y a ici un nombre important de motifs qui sont acceptés dans le bois, ce qui le rend riche à l’œil. Il sera adapté à des planches plus larges.

– Choix déclassé ou industriel : Tous les défauts sont admis. Nous n’en proposons généralement pas chez Parquet Beaudry, car ce type de parquet peut poser des difficultés par la suite. 

– Choix variant : Ce choix n’en est pas vraiment un, mais c’est en réalité un mélange qui est fait selon la disponibilité des fournisseurs. Ainsi, vous pouvez y retrouver tous types de choix. Une option intéressante au niveau du prix proposé. A noter que le choix variant n’est pas disponible pour tous les types de parquet. 

La suite de cette série « quel parquet choisir » le mois prochain !

La liste de tous nos articles-conseils : ici

1 commentaire

  1. […] avons vu dans le premier article la question des tailles de lattes, des motifs et du choix de […]

Les commentaires sont fermés.